Robe vintage

D’année en année, les robes vintage sont de plus en plus appréciées et pour cause. À notre époque, on ne jette rien du tout, on le recycle. Alors pourquoi ne pas piocher dans l’armoire de nos mères pour trouver de jolies robes qui étaient à la mode il y a quelques dizaines d’années ?

Le vintage crée un réel engouement, surtout auprès des jeunes. Mais attention, une robe vintage ne se porte pas n’importe comment. Pour bien porter du vintage, il faut absolument le rehausser avec des accessoires ou des pièces modernes afin de créer un joli contraste. Alors faites-vous plaisir, mélangez les pièces, les styles, les matières mais évitez à tout prix le total-look vintage.

Notre sélection des plus belles robes vintage

robe-vintage-Grace-Karin

Robe de cocktail rétro Grace Karin®

Une très jolie robe vintage des années 50 avec un col rond, une taille haute et sans manches. Avec ses imprimés fleuris, cette robe fera craquer n’importe qui. Fabriquée en coton et en élasthanne, ce modèle s’avère relativement résistant puisque les matières utilisées sont assez épaisses.

Pour prolonger la durée de vie de cette robe, mieux vaudra la laver à la main et ne pas la laisser tremper trop longtemps dans l’eau pour ne pas que les couleurs se délavent.

Toutefois, vous avez aussi la possibilité de la laver en machine mais à faible température et sans la faire sécher au sèche-linge. Pour une fête, un cocktail, une réunion ou simplement un pique-nique sur l’herbe, cette robe sera parfaite.

Robe de soirée cocktail Audrey Hepburn

Offrez-vous l’élégance avec cette robe de soirée vintage. Cintrée à la taille et évasée en bas, cette robe conviendra à beaucoup de morphologies et pourra même cacher vos éventuelles imperfections comme un petit ventre ou des bourrelés disgracieux au niveau des hanches.

Le nœud dans le dos accentuera votre côté glamour. Si vous ne devez posséder qu’un seul modèle de robe vintage, alors celui-ci sera parfait. Vous pourrez sublimer cette robe avec une jolie paire d’escarpins noirs. Pour prolonger la durée de vie de cette robe, le lavage à la main est, bien évidemment, recommandé. Un modèle qui doit faire partie de votre garde-robe pour sa simplicité et son élégance.

robe-vintage-retro-audrey-hepburn
robe-retro-vintage

Robe vintage cravate

Voici une robe cravate ou cache-cœur de couleur bordeaux idéale pour les morphologies épaisses ou pour cacher vos imperfections. Fabriquée à base de 64 % de coton, 32 % de polyamides et 4 % d’élasthanne, ce modèle pourra vous accompagner dans toutes vos soirées.

Cette robe possède des manches ¾ ainsi qu’un joli décolleté. Ainsi, si vous recherchez l’élégance et le chic, alors ce modèle de robe vintage sera parfait grâce à sa coupe cintrée à la taille et évasée vers le bas.

Robe vintage années 50 Audrey Hepburn

Vous êtes invitée à un cocktail, un mariage ou une fête assez habillée, alors pourquoi ne pas porter cette robe vintage style années 50 ? Faite à partir de 97 % de coton et 3 % d’élasthanne, cette robe saura vous rendre belle tout en cachant vos éventuelles imperfections. Sans manches, cette robe peut très bien être portée avec un petit gilet et sublimée par des bijoux.

Le petit nœud sur le devant ajoute une petite touche d’élégance à cette robe. Concernant le nettoyage de cette robe, il est recommandé de la nettoyer à la main pour ne pas abimer le tissu.

robe-vintage-a-pois-retro-cocktail
robe-vintage-retro-a-pois

Robe rétro vintage Audrey Hepburn

Voici le modèle parfait pour les femmes aimant le vintage. En effet, la robe à pois est un modèle intemporel. Elle convient aussi bien pour les fêtes que pour les sorties au restaurant ou autre. Avec ses manches courtes et sa ceinture, cette robe pourra aller avec de nombreux accessoires.

Fabriquée à partir de 97 % de coton et 3 % d’élasthanne, une fois enfilée, cette robe vous procurera un grand confort. Le lavage à la main est conseillé voire recommandé afin de ne pas délaver les couleurs et ne pas abimer le tissu.

Robe vintage : le guide ultime

S’habiller, pour une femme, c’est toujours un moment d’angoisse. Peur que les vêtements ne nous aillent pas, peur d’être démodée et surtout peur de l’image que l’on va renvoyer. Généralement, pour se sentir belles, les femmes optent pour des robes. En effet, cela va avec à peu près tout et peut être porté en différentes occasions. Dans ce cas, comment trouver des robes design qui peuvent être porté durant plusieurs saisons sans être démodées ? En se tournant vers les robes vintage, tout simplement.

Qu’est-ce qu’une robe vintage ?

Trop de personnes confondent le terme vintage. En effet, ce n’est pas parce qu’une robe date de la saison ou de l’année précédente qu’elle peut être considérée comme vintage, bien au contraire.

En réalité, le terme vintage était autrefois utilisé dans l’œnologie et désignait de vieux vins. Par la suite, dans les années 90, le terme vintage fut utilisé pour décrire des vêtements anciens provenant de grandes marques de créateurs renommés. De nos jours, vintage représente un vêtement d’occasion provenant des années 80 au plus tard et ayant marqué l’histoire de la mode de par leur technique de coupe, leur matière… Mais, dans tous les cas, il s’agit d’un vêtement griffé.

Comment choisir le modèle le plus adapté ?

Pour choisir le modèle de robe vintage le plus adapté, il faut avant tout connaître votre morphologie ainsi que « le thème » de votre tenue. En effet, en fonction de la forme de son corps, il faudra privilégier certains modèles comme les robes bustier, les bretelles fines, la longueur qui arrive aux genoux…

Une fois le modèle de robe vintage défini par rapport à votre corps, si vous voulez tendance qui ne se démodera jamais, optez pour la robe des années 50 à pois. Très féminine, ce modèle vous offrira de l’élégance. Si votre corps possède quelques imperfections comme un petit ventre ou des cuisses généreuses, alors il faudra choisir la robe vintage des années 60, cintrée à la taille et évasée en bas.

Enfin, pour un look chic et romantique la robe fleurie ou la robe dentelle seront les modèles les plus adaptés.

Évolution des robes à travers le temps

La robe existe depuis de très nombreuses années, seulement, elle n’avait pas la même utilité autrefois. En effet, à la Grèce Antique, par exemple, les hommes comme les femmes portaient une sorte de drap enroulé autour du corps et semblable à une robe.

Ce n’est que sous l’Empire Byzantin que le pantalon s’est popularisé et que la robe est devenue un vêtement féminin. Dans les années 1500, les robes sont synonymes de féminité mais surtout de royauté et d’importance. Les reines et les princesses portent des robes très larges. À la fin du 18ème siècle, les femmes revendiquent leur féminité et portent des corsets pour mettre en valeur leur forme. En 1920, les femmes osent les robes plus courtes comme les robes Charleston par exemple. 6 ans plus tard, c’est la petite robe noire de Chanel qui connait un très grand succès pour sa beauté et sa praticité.

À cette même période, un économiste avance que la longueur d’une robe varie en fonction de la Bourse. Autrement dit, plus la Bourse grimpe et plus les robes se raccourcissent. En 1947, les robes deviennent plus près du corps afin de laisser apparaître les formes des femmes en dessous.

Toujours à la même année, la robe cocktail voit le jour et permet d’être chic dans certaines circonstances. En 1958, les robes trapèze voient le voient tandis que 5 ans plus tard, ce sont les mini-jupes. En 1965 les robes s’allongent, c’est la période hippie.

Comme vous l’aurez compris, d’année en année, les robes évoluent, s’allongent, se raccourcissent, changent de formes… Si bien qu’à ce jour, les femmes ne jurent que par les robes peu importe où elles vont. Les robes ont encore de beaux jours devant elles.